samedi 22 octobre 2011

PENSION DE REVERSION

Dans moins d'une semaine, le Parlement français va décider, ou non, de donner aux couples gays et lesbiens le droit à la pension de réversion : en cas de décès d'un des partenaires, ce droit permet au partenaire en vie de recevoir une partie de la retraite du partenaire décédé.
 
Cette aide financière, précieuse pour les personnes les plus démunies, est aujourd'hui refusée aux couples homosexuels.
 
Alors que 63% des Français se disent favorables au mariage gay et à l'égalité des droits pour tous les couples, le débat en France est dominé par une minorité homophobe au point de vue rétrograde : une députée est allé jusqu'à comparer l'amour entre deux femmes ou deux hommes à des "unions avec des animaux".
 
Seul un élan massif venu des quatre coins de France pourra faire taire cette minorité, et pousser les député-e-s à voter pour l'amendement qui mettra un terme à cette discrimination. Faites comme moi, interpellez votre député-e dès maintenant : www.allout.org/fr/france_pension
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire